Abonnez-vous à notre
Newsletter

L’armement des agents de sécurité chez nos voisins européens

L’armement des agents de sécurité privée en Europe – RNMPS

Découvrez dans cette infographie, un comparatif de l’armement des agents de sécurité privée entre la France et ses voisins européens : la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, la Suisse et l’Espagne.

Depuis le 1er janvier 2018 en France, les agents de sécurité privée sont autorisés à porter une arme sous certaines conditions. Une petite révolution qui provoque de nombreux débats. Malgré l’entrée en vigueur de la loi, sa mise en application est encore relativement floue et de nombreux points restent à préciser. Les professionnels sont ainsi toujours en attente d’un arrêté qui définisse les conditions de sélection des profils et le volume des heures de formation.

En attendant d’y voir plus clair, nous pouvons nous tourner vers nos voisins européens. Hormis la Grande-Bretagne – dont la réglementation sur les armes à feu est extrêmement stricte (y compris pour la police) – tous les pays ont déjà armé leurs agents de sécurité privée, convoyeurs de fonds ou agents de protection rapprochés. L’Espagne a été particulièrement précurseur en autorisant le port d’arme dès 1993. Pour tous les pays, les conditions sont les mêmes qu’en France : les agents sont armés seulement lorsqu’ils exercent leurs missions dans un cadre présentant un risque exceptionnel d’atteinte à leur vie ou à la vie des personnes qu’ils protègent.

L'armement des agents de sécurité privée en Europe – RNMPS