La Coupe du monde de rugby débute en France le 8 septembre prochain. Puis, dans tout juste un an, l’Hexagone accueillera les Jeux olympiques de Paris dès le 26 juillet 2024. Deux rendez-vous planétaires qui nécessitent d’importants moyens humains au niveau de la sécurité. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre structurelle, exacerbée par la crise sanitaire, le secteur de la sécurité privée peine à attirer les recrues. Une formation d’agent de sécurité privée spécifiquement dédiée à l’encadrement des événements sportifs a donc été mise en place.

Moins d’heures de formation et un usage limité dans le temps

Six cent mille visiteuses et visiteurs attendus sur le sol français pour la Coupe du monde de rugby, près de 15 millions pour les Jeux olympiques de Paris, plusieurs dizaines de stades et de sites de compétitions à protéger… La France se prépare à relever un défi sécuritaire hors norme. 

Le secteur de la sécurité privée est très attendu aux côtés des forces de sécurité publique mobilisées en nombre. 22 000 agents de sécurité privée sont nécessaires pour sécuriser ces événements. Dans un contexte de pénurie, la tâche s’annonce délicate. Afin de booster l’attractivité de la profession, les autorités ont donc imaginé une formation accélérée : le certificat de qualification professionnelle « Participer aux activités privées de sécurité des grands événements ». Ses contours ont été publiés en mai 2022 : 

  • Une formation rémunérée ramenée à 106 heures au lieu de 175 heures.
  • 5 modules de formation mêlant théorie et mise en pratique.
  • La carte professionnelle obtenue « Surveillance grands évènements (SGE) » permet d’exercer une activité de surveillance humaine et de gardiennage uniquement dans le cadre de manifestations sportives, récréatives, culturelles et économiques rassemblant plus de 300 personnes.
  • Cette carte est temporaire, valable jusqu’au 30 septembre 2025.
  • Elle ne permet pas d’exercer l’activité d’agent de sécurité privée dans un autre cadre que la sécurité événementielle.
  • La certification délivrée ne permet pas d’obtenir la carte professionnelle d’agent de sécurité privée.

Des missions bien spécifiques pour les titulaires de la carte « Surveillance grands événements »

Le certificat de qualification professionnelle « Participer aux activités privées de sécurité des grands événements » permet donc aux agents de sécurité privée qui en sont titulaires de remplir des missions bien spécifiques comme : 

  • Le filtrage des personnes (contrôle d’accès, palpations de sécurité, inspection visuelle de bagages).
  • Le secours à personne.
  • L’alerte de la hiérarchie et des équipes d’intervention en cas d’incident.

En revanche, comme l’indique le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), cette carte ne permet pas d’exercer certaines prérogatives comme la gestion des alarmes, la réalisation de rondes de surveillance, la maîtrise d’un poste de contrôle de sécurité ou la surveillance par des systèmes électroniques de sécurité.

5 modules et un accent particulier sur la menace terroriste

106 heures correspondent à 3 semaines de formation au cours desquelles alternent cours théoriques (1 semaine) et mises en situation (2 semaines), incluant en particulier  les palpations et les contrôles de bagages. La formation se décline ainsi : 

  • Un module « juridique » pour notamment connaître les dispositions du livre VI du Code de la sécurité intérieure relatif à la sécurité privée, mais aussi la déontologie professionnelle et le respect des libertés publiques.
  • Un module « stratégique » : afin, par exemple, de savoir mettre en œuvre les gestes élémentaires de premiers secours, transmettre des consignes, réaliser une remontée d’informations.
  • Un module « gestion des risques » : dédié à la connaissance des différentes menaces terroristes, des niveaux de risque associés, des différents matériels terroristes. Il s’agit aussi de développer ses réflexes en matière de prévention et de sécurité face aux menaces terroristes, d’alerter les forces de l’ordre, de faciliter leur intervention et de sécuriser une zone.
  • Un module « gestion des conflits » : pour être capable d’analyser les comportements conflictuels, de résoudre un conflit, de gérer une situation conflictuelle.
  • Un module « professionnel » : afin de savoir préparer une intervention (mise en place des consignes, reconnaître les lieux, etc.). Les élèves apprendront aussi à gérer les spécificités du contrôle d’accès et du filtrage lors de grands événements, à effectuer une inspection visuelle des bagages, une palpation de sécurité et à appréhender une personne.

Les étudiants et les demandeurs d’emploi ciblés

3 000 étudiantes et étudiantes pourraient obtenir la carte « Surveillance grands événements » en vue des rendez-vous sportifs à venir en France. 

Pôle Emploi met également l’accent sur l’information des demandeurs et demandeuses d’emploi, en particulier celles et ceux qui ont déjà exercé dans la sécurité privée par le passé. D’autres profils sont également intéressants : ceux  ayant des compétences transverses comme le contact avec le public, les qualités d’observation et de reporting. Ces aptitudes ont pu être développées par des hôtes et hôtesses d’accueil, des concierges , des personnes travaillant dans le nettoyage de locaux, etc.

Mais la formation accélérée est également ouverte à toutes les personnes désireuses de participer à la sécurisation de la Coupe du monde 2023 ou aux Jeux olympiques 2024. Avis aux candidats !

Lire aussi

« La cybersécurité n’est pas un métier d’homme »

Métiers & Formations
6 février 2024

Pourquoi si peu de femmes dans la cybersécurité ? Pour tenter de remédier au manque d’attractivité structurel de cette filière pour les talents féminins, Nacira Salvan, docteure en informatique, a fondé en 2016 le Cercle des femmes de la cybersécurité. Selon elle, les idées reçues ont encore la vie dure, dans…

Formation à la sécurité incendie : quelles obligations pour les entreprises ?

Métiers & Formations
31 octobre 2023

Les incendies ne font pas de distinction, et peuvent survenir partout. Y compris dans les bureaux d’une entreprise, une usine de production, un commerce de détail, ou encore un entrepôt. La priorité est bien entendu la préservation de l’intégrité des membres du personnel. Mais la prévention et la lutte contre…

La sécurité privée sur le chemin
de la féminisation, une route
encore longue

Une femme surveille les caméras de surveillance
Métiers & Formations
8 novembre 2022

L’écart entre les sexes perdure : la parité femmes-hommes ne sera pas encore pour demain dans le secteur de la sécurité privée. De nombreux efforts sont à fournir pour augmenter la représentation des femmes dans ces métiers. Malgré une discrète progression du taux de féminisation, le secteur reste aujourd’hui très masculin….