Abonnez-vous à notre
Newsletter

Rapport de branche 2018 : les chiffres clés de la sécurité privée

Rapport de branche 2018 : les chiffres clés de la sécurité privée – RNMPS

Après avoir connu une belle envolée ces dernières années, la croissance du marché de la sécurité privée a ralenti en 2017. C’est ce que nous apprennent respectivement le rapport de branche Prévention-Sécurité et l’Atlas En Toute Sécurité, parus en septembre 2018.

Les deux études — aux nomenclatures bien différentes — dressent le bilan des chiffres du marché de la sécurité privée, pour l’année 2017.

Une croissance globale plus timide

Depuis 2015, le contexte de menace terroriste en France et l’impact des opérations événementielles comme l’Euro 2016 avaient propulsé les chiffres de la sécurité privée. Aujourd’hui, cet effet économique s’atténue. Ainsi, alors que la croissance du secteur atteignait les 4,2% en 2016, elle s’est nettement ralentie en 2017 pour avoisiner les 2,9%, d’après les chiffres de l’Atlas En Toute Sécurité. Le chiffre d’affaires global de la profession a lui aussi connu une légère baisse de régime : il a augmenté de 7% entre 2016 et 2017, contre 10,5% entre 2015 et 2016 selon le rapport de branche.

Témoins de ce ralentissement, plusieurs indicateurs sont passés à l’orange. A commencer par les effectifs globaux de la profession qui rencontrent une nette décélération : +3,5% en 2017 contre +4,5% en 2016 d’après le rapport de branche. Les créations d’emplois ont également connu une légère baisse, de même que la rentabilité des entreprises qui s’est dégradée.

Autre point révélateur de cette baisse de croissance, les activités de sécurité physique affichent une croissance négative, telles la protection rapprochée, le transport de fonds ou encore la sécurité intérieure de l’Etat.

Les nouvelles technologies en plein essor

Bonne nouvelle en revanche du côté de la sécurité électronique qui s’impose en 2017 comme l’une des activités les plus florissantes du secteur.

Bonne nouvelle en revanche du côté de la sécurité électronique qui s’impose en 2017 comme l’une des activités les plus florissantes du secteur.

La numérisation de la société n’échappe pas au domaine de la sécurité et la demande des clients évolue naturellement vers des systèmes de sécurité plus sophistiqués. Les entreprises de sécurité privée améliorent donc leurs équipements technologiques et développent des offres de plus en plus innovantes. Les drones ont par exemple connu en 2017 l’une des plus fortes progressions de chiffre d’affaires (+43,3%), aux côtés de la cybersécurité (+15,1%) et de la télésurveillance (+12,3%). Un bon relais, qui vient soutenir les résultats du marché plus mitigés.

Pour les entreprises de sécurité privée, miser sur ces nouvelles technologies est aussi une excellente manière de renforcer leurs moyens opérationnels et d’améliorer leur performance dans la coproduction de sécurité avec les forces publiques.

Découvrez dans l’infographie ci-dessous les principaux chiffres du marché de la sécurité privée à retenir pour l’année 2017.

Rapport de branche 2018 : les chiffres clés de la sécurité privée – RNMPS
Crédit : © GORON

Crédit photo principale : © GORON